Assemblée Générale du MUNA

En point d’orgue de l’EPI MUNA, l’Assemblée générale des Nations-Unies et deux sessions du Conseil de sécurité se sont tenues le vendredi 24 mai 2024 toute la matinée au collège Anatole France. Cette reconstitution de situations diplomatiques réelles ou réalistes a permis aux 180 élèves de 4e de vivre un « moment fort » de diplomatie internationale.

Togo, Australie, Pologne, Kenya, Singapour, Paraguay, Malaisie, Bulgarie, Afrique du Sud, Colombie, Fidji, Finlande, Royaume-Uni, Mexique, Corée du Sud, Bangladesh, Tunisie et Canada ont pu réagir et proposer des solutions alternatives mondiales à l’accord d’évacuation des réfugiées climatiques des Tuvalu vers l’Australie qui prévoit pour les 30 prochaines années une intégration de la nation tuvalienne toute entière en Australie en contrepartie d’un « droit de regard » des australiens sur cet atoll en cours de submersion. De même, le contrôle nationaliste du gouvernement géorgien actuel sur les médias du pays a été vivement condamné par la communauté internationale anatolienne. Nos élèves de 4e sont donc parfaitement capables de débattre de façon improvisée de sujets diplomatiques. Le défi est relevé : bravo.

Les 17 présidents qui avaient animé les commissions du MUNA du 17 mai ont à nouveau officiés avec brio pour permettre à 11 résolutions d’être à nouveau présentées et débattues à la tribune. L’occasion de prendre le micro devant 200 personnes et de s’exercer à l’éloquence. La chance également de pouvoir discourir librement pour mettre en cause ou défendre des positions diplomatiques courageuses. Ainsi après le vote de chaque ambassade, seulement 6 des 11 résolutions proposées ont été adoptées par notre communauté anatolienne.

Bravo à tous d’être venue en « grande tenue » pour ce moment de fête diplomatique et de stimulation de l’oralité.

Bravo pour la belle tenue intellectuelle et respectueuse de ces jolis débats qui concluent 4 mois de travail en ambassades.

Nous espérons que les élèves récolteront à l’avenir de multiples fruits de cette expérience motivante.

Voici certains résumés de résolutions débattues parmi les 90 qui ont été proposés cette année :

  • L’ambassade de Singapour suggère de recycler les vêtements ou de les donner à une friperie afin de réduire la production textile et d’économiser l’eau douce nécessaire à la production textile.
  • Mettre en place un média international qui publie les articles censurés dans les différents pays du monde. Les ambassadrices de la Pologne recommandent que ce média soit numérique mais aussi en format papier pour les plus vieux qui auraient du mal avec l’électronique ainsi les informations internationales seront diffusées à travers le pays sans grande difficulté nous devons bien sûr faire des partenariats avec différents sites et journaux pour amorcer le prix de cette nouvelle résolution.
  • Le Bangladesh propose une idée pour résoudre les problèmes migratoires : la mise en place de programmes de développement économique dans les régions les plus touchées par l’émigration, afin de créer des emplois et d’améliorer les conditions de vie sur place. Cela pourrait inclure des initiatives telles que la promotion de l’agriculture durable, le développement de l’industrie locale et la fourniture d’une éducation de qualité pour renforcer les compétences de la population locale.
  • La Bulgarie appelle à l’organisation de rassemblements médicaux gratuits et de campagnes médicales préventives dans tous les pays de l’ONU. Grâce à cette initiative, il sera désormais possible d’identifier plus tôt les cas de maladies graves qui permettront au patient d’accéder à des soins plus rapidement et de limiter le nombre de décès causés par ces maladies. Le financement sera réalisé grâce à une taxe sur les transactions boursières internationales. Toutes les compagnies seront taxées 0,1 % de leurs transactions financières.
  • La Corée du Sud a initié un plan d’action global visant à garantir l’accès universel aux soins de santé pour chaque citoyen. Sur le plan économique, il est impératif d’investir davantage dans les infrastructures médicales et les services de santé afin de renforcer l’accessibilité et la qualité des soins. Politiquement, il est crucial d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques de santé publique efficaces pour répondre aux besoins de la population. Sur le plan militaire, nous devons mobiliser les ressources et les compétences médicales en cas d’urgence nationale pour garantir une réponse rapide et efficace. Socialement, nous devons développer des programmes de sensibilisation et d’éducation en matière de santé pour encourager des comportements sains et préventifs. Du point de vue écologique, il est essentiel de surveiller attentivement la qualité de l’air et de l’eau et de prendre des mesures pour prévenir les risques sanitaires liés à l’environnement.
  • La Finlande renouvelle son appel à la liberté pour les médias indépendants. De nombreux journalistes reçoivent des menaces et des procédure-bâillons ce qui veut dire qu’ils sont visés par des attaques dites action en justice dans le but de les faire taire. Elle exhorte la communauté internationale au soutien des journalistes qui ont été persécutés en ajoutant une possibilité de psychothérapie gratuite pour les aider à surmonter cette épreuve.

Les professeurs porteurs du projet : M. Blanchard, Mme Ouaknine, Mme Sahli, M. Da Cunha, Mme Bavard, M. Ouchen, Mme Boulaguige, Mme Benzaken, Mme Latrache & Mme Janson.

Les commentaires ne sont plus admis
Catégories
Calendrier 2023/2024
juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Les dernières actualités à la une